portage et têtes de c.

Publié le par PO

Encore un circuit original ce dimanche : départ Lauris, la combe de Lourmarin et la montée du Crest pour commencer, ensuite un superbe single à prendre juste avant d'arriver sur la montée de la forêt des cèdes.
Lorsque le chemin recoupe la route de la forêt des cèdres, prendre la piste en face légèrement à gauche. A la fourche, il ne faut pas se tromper, il faut monter à gauche direction le clos des bories, sinon en face il y a la tête de con n°1 qui trône au milieu de son chemin privé qui n'est même pas indiqué comme tel. Encore une liberté de circuler de plus qui disparaît.
La descente de cette piste et infernale, c'est du bon pour les pros de la descente : des marches de 50 cm à 1 m dans un single avec des dalles, des racines et du gras.
Arrivée dans le bas de Bonnieux, prendre la route à droite jusqu'à trouver la route qui monte à gauche vers les propriétés privées (superbe coin, où on nous laisse passer). Monter jusqu'à la crête de la forêt des cèdres (gros portage de 1,5 km). Perso je n'ai mis le pied que 3 fois ....... sur le vélo ....
Retour par la tour Philippe et là ! re têtes de cons (la n°2 de la journée). La piste habituelle est clôturée, un très mauvais single la remplace, le genre single pour marcheur équipé de chaussures de montagne, bonjour les chevilles !
Pour finir, un petit tour de la colline Saint Roch.
Bilan 35 km en 3h45 dont 50 mn de portage (descente et montée).

Je ne prends pas de risque en disant que nous ne referons pas ce circuit .. en VTT mais à pieds pourquoi pas, il faut dire que la vue pendant le portage en montant le versan sud du Luberon vaut le coup d'oeuil.



Préparation avant la montée du Crest, les pelures en trop sont mises dans le sac à dos ...









Portage en descente vers le bas de Bonnieux, après la tête de con n°1.







Il devient urgent de se pencher sur la liberté de circuler dans les espaces naturels. De plus en plus de chemins empruntés depuis longue date en toute liberté sont fermés pour protéger la propriété privée de quelques privilégiés.  Le passage des marcheurs, VTTistes, cavaliers ne doit pas être considéré comme une gène (les véhicules à moteur OUI) .
Le passage libre séculaire est bafoué par ces propriétaires qui ferment leurs domaines, Seuls nous ne pouvons pas nous lancer dans des procédures pour retrouver notre droit.
Dans dix ans, le Luberon sera comme les caps de la méditerranée, c'est à dire réservé aux seuls propriétaires ... A quand un milice pour nous expulser.

Publié dans liberté de circuler

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alain 10/02/2008 10:54

Si tu continues comme cela Pierre , tu vas finir par maigrir!!!!!!!!!!!!Alain

ty dub's 04/02/2008 22:51

salut, je me suis inscrit  à ta newsletter c'est beau de voir les copains souffrir